En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Stretching du postérieur

Le stretching est une technique d'étirement musculaire à faire en complément de l’échauffement et pour la récupération à l'effort. 

Tout comme après un footing, ces étirements permettent le relâchement des fibres musculaires en vue d'une meilleure souplesse, réduction des courbatures et élimination des toxines grâce à une meilleure circulation sanguine et lymphatique.
 
- L’étirement se fait toujours dans le sens de la facilité du cheval, sans forcer le mouvement. 
- Il ne faut jamais bloquer si le cheval reprend son membre.
- Le pied doit être le plus près du sol possible.

Il est conseillé de demander conseil auprès de votre ostéopathe afin de "personnaliser" votre stretching en fonction de votre cheval, discipline, ...
 

Étirement du postérieur vers l'avant

Chaque étirement a une action bien spécifique, le plus pratiqué étant le stretching de l'antérieur vers l'avant (cf photo). 

Cet étirement concerne les muscles du dos en général (masse commune et ligament nuchal ou ligament supra épineux), fessier moyen, glutéo - fémoral, biceps fémoral, semi tendineux et semi membraneux.

Il permet donc d'étirer les muscles responsables de la propulsion et améliore donc la phase d'engagement de la foulée (embrassée de terrain).

Étirement du postérieur vers l'arrière

Cet étirement concerne principalement les muscles ilio-psoas, tenseur du fascia-lata, quadriceps, abdominaux et extenseurs du doigt.

Il permet donc d'étirer les muscles responsables de l'engagement (protraction) de l'antérieur et améliore donc la phase de propulsion de la foulée.

Étirement du postérieur vers l'extérieur

Cet étirement concerne principalement les muscles ilio-psoas, pectiné, gracile, adducteurs et semi- membraneux.

Il permet donc d'étirer les muscles responsables de l'adduction (ramener vers l'intérieur) de l'antérieur et améliore donc la capacité d'ouverture du membre.

Etirement du postérieur vers l'intérieur

Cet étirement concerne principalement les muscles fessier moyen et profond, glutéo-biceps et semi-tendineux

Il permet donc d'étirer les muscles responsables de l'abduction (écarter vers l'extérieur) du membre et améliore l'adduction des postérieurs (croisement).

Nos petits plus

  • Déplacement dans toute
  • la France